Avez-vous encore des rêves ?

Avez-vous encore des rêves ?

Lors du dernier article, je vous ai parlé du magazine La Croix l’Hebdo du 21 août avec Isabelle Autissier en couverture. Et bien là, c’est cette grande dame qui nous a inspiré.
En effet, le magazine lui a demandé :
– « Vous avez encore des rêves ? »
Et elle de répondre :
« J’ai 63 ans et encore beaucoup de rêves, oui ! Des mers à voir, ou à revoir. On a toujours des rêves. On peut essayer d’en réaliser beaucoup. On ne les réalise jamais tous, heureusement. Je pense que l’intérêt d’un rêve, c’est aussi qu’il vous emmène sur un chemin. Qu’il vous pousse à apprendre des choses, à sortir d’un milieu pour aller vers un autre. A vous mettre en déséquilibre. »

En cinq lignes, Isabelle Autissier explicite très clairement ce que peut apporter le rêve qui nous est un tremplin vers un autre chemin, d’autres conditions.
Et que tout ce qui part de ce rêve, qui est imaginé va devenir concret, matière et cela grâce à notre adaptation, notre évolution. Et ce n’est jamais fini, c’est en perpétuelle expansion et que c’est peut être cela qui nous donne de l’épaisseur.

Lorsque nous rêvons, notre attention est dirigée vers ce rêve. Nous y mettons de l’énergie qui va devenir concrète. Un rêve, ce sont des émotions fortes, des énergies projetées qui parfois se concrétisent.
Donc, est-ce l’idée du rêve qui nous plaît ou sa réalisation ?
Pour nous, cela est important de s’interroger où nous voulons mettre notre énergie car cela va devenir concret. Et inversement, où nous allons mettre notre attention, cela va être source de consommation/déperdition d’énergie.
Voulons-nous réellement cela ?

Le rêve n’est pas un objectif, c’est un chemin qui se vit sur du long terme. Le rêve a la saveur des plats que l’on fait mijoter pendant une heure, du thé qu’on fait infuser, du stalactite qui rejoindra un jour une stalagmite pour former une colonne.

Finalement, rêver, n’est ce pas définir où nous voulons mettre notre attention et notre énergie pour vivre le vertige du déséquilibre et la joie de la réception sur le sol du concret ?

Nous allons laisser la conclusion à Bruce Springsteen tirée d’un vers de sa chanson The River qui dit : «  Est-ce qu’un rêve est un mensonge s’il ne se réalise pas ? »

A lire Isabelle Autissier, une chose est sûre : elle ne vit pas dans le mensonge…

Et vous, des rêves pour la saison 2020-2021 ?

Katia & Jérémie

Crédit photo : Javardh on Unsplash

Laisser un commentaire