La mobilité ou l’art d’avancer et de créer.

La mobilité ou l’art d’avancer et de créer.

Bouger, aller de l’avant, oui, mais comment ?

La mobilité, c’est l’art de prendre conscience et confiance dans le pouvoir créateur de notre corps.

En 9 millions d’années, nous sommes passés de la quadrupédie à la bipédie, ce qui nous a permis d’aller plus loin. Plus loin à la conquête des territoires mais au fil des millénaires, des siècles, trop loin aussi dans la perte de notre mobilité.

Oui, nous sommes capables de parcourir des distances très importantes, avec l’aide de nombreux moyens techniques, mais ce ne sont pas des distances humaines. A vivre de manière aussi sédentaire, nous avons perdu de cette conquête, de cette richesse que nous offre la capacité de notre corps à se mouvoir.

Comment la reconquérir ?

C’est le principe du Kaizen : mot japonais signifiant la construction du changement par petits pas.

Chaque jour, on peut commencer par mettre en action notre corps dans une activité physique. Nous n’avons pas écrit volontairement « sport » car celui-ci induit la notion de compétition. Or, se mettre en Kaizen c’est se mettre en action avec conviction mais avec douceur à son propre égard.

L’activité physique quotidienne peut être : la marche, le jardinage, les travaux…c’est une activité qui permet d’utiliser le corps comme outils de développement de notre capacité à créer.

Retrouver de sa mobilité, c’est aussi reconquérir le sol : s’y rouler, y vivre.

Comment y vivre ?

On peut commencer par lire au sol sur des temps très courts, jouer avec ses enfants , ses petits enfants, opter pour une table basse et y prendre ses repas.Cela permet de retrouver sa mobilité mais aussi d’appréhender son espace avec un autre point de vue.

Et ainsi, sauter le pas afin de créer une nouvelle habitude : bouger son corps et redevenir artiste de sa vie.

Jérémie & Katia

Laisser un commentaire

Fermer le menu